nsvdispo

25 septembre... La 5e D.I. attaque en avant de Neuville-Saint-Vaast... Le 74e appuie les 36e et 129e R.I. Le terrain à franchir (1500 mètres !!) est difficilement praticable, les dernières pluies ayant changé la terre en boue. La préparation d'artillerie se révèlera insuffisante... Très vite la plus grande confusion règnera sur le champ de bataille...

J.M.O. du 74e R.I. pour le 25 septembre 1915

A 4 heures du matin, en exécution de l’ordre n° 345 de la 5e D.I. et de l’ordre du général commandant la brigade, le régiment est placé dans le dispositif suivant :

- 3e bataillon et deux sections de la C.M. du 74e R.I. au nord du boyau Roy (illisible) dans les boyaux parallèles et abris entre P7 et P6 inclus.
- 2e bataillon au sud du boyau Roy exclus, dans les boyaux parallèles et abris, entre P7 inclus et P6 exclus
- 1er bataillon et la C.M.B. 1 (réserve de D.I.) dans les boyaux parallèles et abris, entre P6 ex-clus et la route de Béthune.

A 10 h. 30, les 2e et 3e bataillons quittent les emplacements précités pour se porter aux emplacements prescrits par l’ordre de la Division n° 346, respectivement derrière les 36e et 129e R.I.

A l’heure H, Les 2e et 3e bataillons se portent successivement dans les parallèles P60 et P40. Mais le déclenchement des deux premières vagues (36e et 129e R.I.) ne se produit pas instantanément ; il en résulte un mélange d’unités dans les parallèles P60 et P40.

A droite, le 2e bataillon pénètre, vers 15 heures, dans la Dent, puis occupe le Vert-Halo avec le 129e R.I. Il pousse quelques unités mélangées avec le 129e R.I. dans la tranchée UU’ et dans le boyau des Anes.

A gauche, le mouvement en avant s’esquisse parallèlement et au nord du chemin creux de Neuville – La Folie. Les 9e et 10e Cies du bataillon LACHEVRE reçoivent l’ordre d’appuyer le mouvement du 36e R.I. avec axe de marche le chemin creux de Neuville – La Folie.

La 9e Cie exécute l’ordre et franchit P40 derrière le 36e R.I. La 10e Cie est arrêtée par un ordre du colonel JEZE qui enjoint à son chef de prendre le commandement du 3e bataillon du 36e R.I. renforcé de la 10e Cie du 74e R.I. et d’occuper le secteur chemin creux – chemin des Saules – tranchée des Anes, en liaison à droite avec le 1er bataillon du 36e R.I. (mouvement exécuté vers 19 heures).

Les 11e et 12e Cies, suivant le mouvement de la gauche du 36e R.I., dépassent le Vert-Halo vers 17 heures et gagnent du terrain jusqu’en R’ S’, mélangées avec des éléments du 36e R.I. et se retranchent sur cette position pendant la première partie de la nuit.

Le 1er bataillon, qui était en réserve de D.I., est mis, vers 14 heures, à la disposition du général de brigade et reçoit l’ordre d’occuper la parallèle 10 en face de la Dent. Deux compagnies de ce bataillon (1ère et 4e Cies) sont envoyées au colonel du 36e R.I. pour soutenir son mouvement en avant (elles sont mises aux ordres du commandant CRAPELET). Les deux autres compagnies restent à la disposition du général de brigade.