En cette date du 25 septembre, il est impossible de ne pas penser à la désastreuse offensive française et à tous ceux qui, des deux côtés du no man's land, en firent les frais. Alors, en mémoire de tous ceux-là, ce soir, j'ai une pensée pour ces deux-là...

beaucousin