Cette note fait partie d’une expérience de billets croisés, tentée avec d'autres blogs qui évoquent les régiments de la Première Guerre, et du 3e Corps d'Armée en particulier : le 28e R.I., le 36e R.I. et le 119e R.I. À l'occasion de la fête de la musique, célébrée ce jour partout en France, chacun de ces sites aborde le thème de la musique, sous des angles différents et avec des approches particulières. Bonne lecture, bon surf, et dites-nous ce que vous en pensez. La section commentaires vous reste ouverte.

FETEMUS3

Le 12 juin 1916, à Condé-en-Brie, les musiques réunies des 36e, 74e et 129e R.I. jouent, pour la première fois, la "Marche Héroïque de la 5e Division", oeuvre glorifiant la vaillance des poilus de Mangin à Neuville-Saint-Vaast puis à Douaumont. Composée par André Caplet, musicien affecté au 129e R.I., cette marche ne sera jouée que quelques fois durant la guerre, et connaîtra quelques enregistrements après guerre.

FETEMUS4

Il en est ainsi... à la guerre on se tue, puis on chante un couplet... puis on se tue... et on entonne un nouveau couplet... et on se tue...

Mais ils sont nombreux à n'avoir pas chanté tous les couplets.

En voici quelques-uns de ces "gars de Neuville-Saint-Vaast", en tas, en vrac, dégringolés comme les notes d'une portée soufflée, secouée par l'Arès déchaîné des plaines d'Artois...

FETEMUS1

Pour écouter la "Marche Héroïque de la 5e D.I., rendez-vous sur Deezer :

http://www.deezer.com/track/2650436