geant

En ces temps de reprise, un peu de légèreté et simplement trois photos plutôt étonnantes. Ce devait être un passage obligé, une sorte de tradition dans les régiments, à chaque nouvelle classe appelée sous les drapeaux : on prenait les plus grands et les plus petits, et hop, une photo qui amusera encore, un siècle plus tard, les inconditionnels du 74e !

Bonne rentrée !

Merci à Monique et Guilhem pour leur générosité et leur oeil avisé.