bordetvareue2

Un correspondant, collectionneur à ses heures, m'a fait une belle surprise dernièrement en m'envoyant les photos d'une de ses dernières acquisitions : la vareuse (modèle 1913) d'un officier du 74e R.I. L'étiquette, cousue à l'intérieur, ne laisse pas de doute : il s'agit d'une pièce de l'uniforme du lieutenant Bordet, qui partit, à la mobilisation, avec la 6e Cie du 74e R.I. Des combats que le régiment allait livrer, le lieutenant Bordet ne connaîtra que le premier : une balle de Mauser à la hanche le cloua sur le champ de bataille de Roselies.

Ayant reçu l'ordre de couvrir avec sa section la retraite du bataillon, il tint plus de deux heures face à l'ennemi ; puis, à court de munition, il organisa alors le repli progressif de sa section. Dans un bref récit de ce combat, il se souvient qu'à ce moment l'alternative était la suivante : " se laisser faire prendre prisonnier, ou fuir encore, mais cette fois sans couverture de feu. Je me résolus pour ce dernier parti. A mon coup de sifflet nous nous sommes levés tous ensemble pour courir en arrière. Mais aucun de nous n’est arrivé. Nous avons tous été atteints par le feu ennemi – moi parmi les blessés, tandis que d’autres mouraient."

" Nous fûmes alors dépassés et laissés sur le champ de bataille jusqu’au lendemain où des civils belges nous transportèrent dans une école à Lambussard, où nous restâmes plusieurs jours sans soins en attendant d’être transférés à Fleurus, dans un hôpital de campagne de la Croix Rouge belge. "

Puis, ce fut la captivité en Allemagne... Magdebourg... Beeskow...

Sur la photo ci-dessous, le lieutenant Bordet pose avec d'autres blessés et le personnel soignant de l'hôpital de Fleurus. On reconnait, sur ses épaules, une vareuse modèle 1913... Est-ce celle de mon correspondant... ? Pourquoi pas... !

Le lieutenant Bordet est décédé en 1978 à l'âge de 98 ans.

Un grand merci à J.-P.C. pour cette découverte qu'il a bien voulu partager ici.

 

bordetfleurus

bordetvareuse00