"Le Christ a vu les blessés qui passaient sur la route,

sanglants sur les brancards et la face de cire ;

et, parfois, l’un d’entre eux le regardait au passage

et maudissait son nom en criant de souffrance !

Ces jours-là, le Christ, méprisé, suppliait le ciel avec des sanglots :

« Oh mon père, pitié pour ces hommes qui tuent !

Vois mon corps tout meurtri et déchiré ! Ne sois pas sans pitié,

pardonne à leur folie ! J’ai souffert et donné ma vie pour les sauver !

Je puis mourir encore pour ces hommes que j’aime !

Donne abri dans ton ciel à tous ceux qui s’en vont

et fais moins dure leur souffrance ! »

Guy Hallé, Là-bas avec ceux qui souffrent, Garnier, 1917.

 

christ