passefond - mariage

 

Je n'ai pas le temps de faire un long message... Mais je tenais absolument à saluer le geste de Renaud B. qui a eu la gentillesse d'aller, ce dimanche, déposer de belles fleurs sur la tombe de Fernand Passefond. Le sous-lieutenant Passefond est tombé dans les Flandres, il y a très exactement 100 ans aujourd'hui, à la tête d'une section de mitrailleuses du 74e R.I. Sur le front depuis le premier jour de la guerre, blessé en 1915, il n'aura pas connu l'arrêt des combats du 11 novembre 1918... Il n'aura pas revu la jeune femme qu'il avait épousé à l'automne 1917, ni sa mère qui attendait, dans la crainte, ses lettres quotidiennes ; il ne retrouvera pas son poste de comptable au Petit Parisien, ni son logis à Sannois...

Nous sommes certainement très peu aujourd'hui à nous partager la mémoire de cet homme qui a tout donné et tout abandonné...

C'est notre triste et pâle gloire.

 

Passefond - 2018 - petit