29 janvier 2005

Thil - Chemin de relève

Voici un des chemins de relève entre Thil et les tranchées situées en avant du village, menant également au bastion du bois de Chauffour. Tous les soldats du 74e l'ont emprunté entre septembre 1914 et avril 1915…
Posté par stephan à 14:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

28 janvier 2005

Sang & Alcool en 14-18 : jusqu'à la dernière goutte...

Extrait du J.M.O. pour la journée du 29 janvier 1915 Dans la soirée du 29, l'ennemi lança une grenade dans les tranchées du bastion devant la cabane du cantonnier. Un homme fut tué (Doré, Louis), un autre légèrement blessé (Govelet, Gaston). Pendant toute la nuit, tir intermittent de l'artillerie ennemie sur les tranchées de première ligne : sergent Drouet, 6e Cie, légèrement blessé. Une forte patrouille, commandée par un sous-lieutenant, a été dirigée en avant du secteur. Louis... [Lire la suite]
Posté par stephan à 21:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 janvier 2005

Une journée ordinaire

Extrait du J.M.O. du 74e R.I. 25 JANVIER 1915 Dans la soirée du 24, violentes canonnade et fusillade dans la direction du Luxembourg. Nuit calme sur tout le front du secteur du Centre. Toutefois, vers 5 heures, quelques obus de gros calibre sont venus bouleverser partiellement une tranchée de Chauffour. Pendant la nuit, une forte patrouille commandée par un adjudant a été dirigée en avant du secteur. Ce matin, vers 5 heures, une patrouille ennemie a été signalée par un de nos... [Lire la suite]
Posté par stephan à 13:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 janvier 2005

Petit drame dans le grand drame...

Lieutenant-colonel commandant le 74e R.I. à Général commandant Division provisoire Aujourd'hui 23 janvier 1915, vers 13 heures, un soldat vêtu de l'uniforme français et sans arme s'éloignait de la tranchée située en avant de la lisière sud-est du bois de Chauffour et se dirigeait vers l'ennemi. Le sergent de service dans cette tranchée fit tirer sur le fuyard qui se coucha dans un champ de betteraves, à 250 mètres environ de la tranchée. Vers 16 heures, une patrouille commandée par un adjudant... [Lire la suite]
Posté par stephan à 11:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 janvier 2005

Il n'est pas "Mort pour la France"...

Pour la journée du 18 janvier 1915, le J.M.O. du régiment note « aucune perte » pour le 74e R.I. Et pourtant, ce jour-là, le soldat Ernest D***** se suicidait dans les tranchées détrempées et glacées du secteur Thil -  bois de Chauffour...
Posté par stephan à 00:07 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
18 janvier 2005

Le Canard du Boyau

  Je vous propose de faire connaissance avec le Canard du Boyau !   Comme nombre de régiments durant la guerre, le 74e R.I. eut « son » journal de tranchée. Cette feuille de quatre pages (au format capricieux qui ne passe pas dans mon scanner) vit le jour en Artois, sur le front de Neuville-Saint-Vaast, entre les offensives de juin et celles de septembre 1915. C'est en effet en juillet que Gaston Coroyer lança le projet. Le titre retenu fut Le Canard du Boyau.   Le dessinateur de l'équipe avait,... [Lire la suite]
Posté par stephan à 23:14 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

14 janvier 2005

Bully-les-Mines, le 14 Janvier 2005

  Lettre du Petit Fils de Gaston Olivier, soldat au 274° RI - tué à l'ennemi - le 14 Janvier 1915   Bully-les-Mines, le 14 Janvier 2005   Cher Bon Papa,   C'est donc ton petit-fils qui s'adresse à toi, 90 ans après ta mort tragique sur le front de Champagne et le jour anniversaire de la naissance de ta fille Suzanne, qui fête aujourd'hui ses 91 ans.   Tu étais parti à la guerre convaincu qu'elle serait courte, puisque vous ne pouviez que la gagner contre des barbares qui ne respectaient rien. Il... [Lire la suite]
Posté par stephan à 21:12 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
14 janvier 2005

Alexandre de Visme

Je viens de passer une journée très intéressante au S.H.A.T. Il me faut maintenant « digérer » tout ce que j'y ai collecté… J'écrirai, un autre jour, quelques lignes sur Alexandre de Visme. Son cousin, Jacques, fut tué le 2 mars 1916 ; il était alors au 146e R.I. (ses carnets de guerre ont été publiés, en 1927, dans un ouvrage en sa mémoire). Alexandre, lui, était capitaine au 74e. Il fut tué un mois plus tard, le 3 avril, à quelques centaines de mètres de l'endroit où tomba Jacques…
Posté par stephan à 00:03 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
13 janvier 2005

Deux noms

Le 13 janvier 1915, le caporal Edouard Epin, engagé volontaire alsacien de 22 ans, décédait de ses blessures à Chenay, où des unités du service de santé du 3e Corps étaient installées, dont l'ambulance 4. Le 12, c'est à Rouen que Georges Pinel, 44 ans, décédait des suites d'une maladie. Il était probablement affecté au dépôt du régiment.
Posté par stephan à 23:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 janvier 2005

Louis Cordonnier

  Louis Cordonnier (sergent à la 9e Cie) connut la guerre vingt jours, du 2 au 22 août 1914. Les combats eux-mêmes, il ne les vécut que quelques heures… En effet, il sera blessé dès la matinée du 22, au premier engagement du 74e R.I., lors des combats meurtriers de Roselies, sur la Sambre. Il restera longtemps sur le terrain, la cuisse brisée. Ce n'est que deux jours plus tard que les premiers soins lui seront prodigués. Mais la plaie s'est déjà considérablement infectée… Les restes du 74e R.I. refluent et sont déjà... [Lire la suite]
Posté par stephan à 23:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]